Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21.12.2006

Les origines de TLF ...

medium_logo_TLF.jpgEn 1969, deux collègues de cours Michel PIGEOLET et Marco REYNERS se donnent  rendez-vous un dimanche matin au lieu dit "Tout Lui Faut"  à Braine-l'Alleud (Sept  Fontaines), pour courir ensemble quelques kilomètres.
Piqués au jeu de la course à pied, ils répètent leur exploit et conviennent de se revoir  hebdomadairement au même endroit.

Le P'tit Cross TLF du dimanche matin est ainsi né et ... celui-ci prend rapidement de l'extension:

  • limité à l'origine à une "cellule" de l'ICHEC de trois ou quatre coureurs, il est aujourd'hui un groupe diversifié de bons copains, copines et compte en moyenne environ 10 à 15 coureurs;

  • limité à l'origine à 3 ou 4 circuits situés entre le bois de Hal et Beersel, il connaît actuellement 20 parcours différents, dispersés dans les cadres verdoyants du Brabant wallon. Les parcours empruntent à 80% des chemins forestiers, sentiers et à 20% de petites routes campagnardes.

  • limité à l'origine à 4 ou 5 Km, il atteint désormais le plus souvent 9 ou 11 Km et rares ne sont pas les occasions où les 12 Km sont franchis.

  • limité à l'origine à une promenade trottinante terminée au sprint, il est de nos jours une compétition au rythme essoufflant et actuellement, trois groupes aux allures différentes ont été constitués.

  • limité à l'origine au cross proprement dit, il va devenir par la suite un "cross-avec-après-un-petit-déjeûner-causeries-pistolet".  

Au bout de 37 années de courses dominicales, le groupe a connu de nombreux membres dont le nombre se situe actuellement à 30 environ.

Constitué par la libre volonté de chacun, le groupe TLF n'impose pas de  contraintes. La seule envie de courir (devant si possible) et de revoir ses amis autour de la  table en mangeant un pistolet agrémenté d'un verre de jus d'orange (champagne, kriek, ... aux grandes occasions) motive chacun.

Un calendrier des courses est établi semestriellement. Chaque parcours y figure et son propriétaire s'honore d'accueillir le groupe.

L'appétit venant en courant, il n'est pas rare qu'une proposition de compétition fasse l'objet du ralliement de certains. De la course de montagne au raid d'orientation en passant par la  randonnée, toutes les occasions sont bonnes pour se faire plaisir.

------------------------------------------------------------------------------------------------ 

Source : "Le P'tit Cross du dimanche matin - Tout Lui Faut Sporting Cross - 1969 - 1979 - Periodique_n_1.jpg"